Leçons : pourquoi le mind mapping va aider mon enfant à les apprendre ?

mind mapping



« Quand je rentre du travail le soir, je suis fatiguée par ma journée et s’il y a bien une activité qui me pèse en arrivant c’est faire apprendre ses leçons à mon enfant. En général, c’est une véritable corvée : il n’a pas envie de s’y mettre et il est rare que cet instant ne se termine pas en énervement ou en conflit, ce qui nous plombe la soirée jusqu’à l’heure du coucher. »

Combien de fois ai-je entendu ce genre de récrimination dans la bouche de mamans qui, tous les soirs, se demandaient avec angoisse de quelle façon elles allaient bien pouvoir aider leur enfant à apprendre ses leçons ?

En général, vous tentez de vous persuader avant d’arriver que votre enfant a réussi à se débrouiller sans vous (du moins vous savez bien qu’il n’en sera rien, mais vous tentez de vous convaincre du contraire histoire de vous détendre…) et au moment de préparer le dîner, il vous avoue qu’il n’ a pas appris ses leçons car il vous attendait pour l’aider…

De deux choses l’une : soit vous lui dites qu’il se dépêche d’aller l’apprendre tout seul sinon vous lui faites avaler son cahier, mais ce n’est pas très bienveillant… Soit vous vous coltinez à lui faire répéter encore et encore ses leçons jusqu’à ce qu’il vous la récite par coeur à la virgule près.

Bien évidemment, le lendemain son professeur ne trouve rien de mieux que de donner un contrôle pour vérifier que tout le monde a bien intégré sa leçon. Et votre enfant (qui vous avait consciencieusement récité la bonne parole la veille au soir entre un épluchage de carottes et le dressage de la table), n’a pas été capable de ressortir le tiers de ce qu’il avait appris

La suite, on la connaît : son professeur est persuadé qu’il n’apprend pas ses leçons, lui met une mauvaise note et vous passez pour la mère indigne qui ne suit pas son enfant… Du moins, c’est ce que vous ressentez…

Mais que s’est-il passé en réalité ?

  • La plupart du temps, lorsque votre enfant apprend sa leçon en votre compagnie, il l’apprend pour pouvoir vous la réciter à vous, sa maman, sans même s’être mis en projet de devoir la restituer pour les besoins de son travail scolaire.
  • Il fait fonctionner remarquablement sa mémoire immédiate mais ce qu’il apprend n’a pas de sens pour lui.
  • Il ne comprend pas vraiment ce que l’on attend de lui dans le cadre de la classe. Apprendre une leçon est donc pour lui peu amusant et peu motivant.

Pourquoi le mind mapping va l’aider à apprendre ses leçons ?

  • Le mind mapping est avant tout un outil « cerveau total » : il permet de faire fonctionner les deux hémisphères du cerveau, c’est-à-dire à la fois le côté rationnel et le côté créatif.
  • La présentation d’une leçon sous cette forme favorise une vision périphérique des notions, plus naturelle et plus significative qu’une vision linéaire.
  • En utilisant le procédé de questionnement « ouvert », il permet de s’approprier les informations importantes à retenir.
  • En associant mots-clés, pictogrammes, dessins, collages…il permet à votre enfant d’apprendre avec plaisir.
  • Son utilisation favorise la lecture active, la spatialisation, la simplification, la mémorisation, l’organisation et la synthèse.
  • Enfin, c’est un outil efficace pour réactiver la mémoire et mémoriser à long terme.

Accompagner votre enfant avec cet outil devient donc un moment de plaisir partagé, et vous permet de lui donner une autonomie dans son travail scolaire. Il va retrouver de la joie dans ses apprentissages, de la motivation et surtout confiance en ses capacités.

La sérénité de vos soirées a tout à y gagner…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *